lundi 14 septembre 2020

au musée Georgette Dupouy, trés prochainement

 FLOR B , originaire de Dax ( 40 ) nous dévoilera son travail du bonze, nous fera partager sa passion de la création ,de travailler en cire d'abeilles directe, de sa liberté d'interprétation à travers ses sculptures - nous interpréterons ses messages, à partir du 1er octobre 2020

Pour cette expo, son cheval marin sera le logo




jeudi 10 septembre 2020

Phillipe DUPLANTIER nous a quittés !

 Mardi, 8 septembre nous a quittés cet ami et fidèle soutien de notre association depuis sa création . Nous ressentons avec beaucoup de peine la disparition de cet homme attachant et particulièrement dynamique ( infatigable marcheur sur les sentiers du bois de Boulogne ) Il va beaucoup nous manquer et nous adressons à sa femme Reine et à ses enfants l'expression de notre chaleureuse compassion! nous sommes ,au nom de notre association de tout coeur à leur côté en cette épreuve difficile -

Reine , nous vous embrassons trés fort !!

le Président,

Serge DOM PEDRO GILLOT


e

en passant par Bayonne.....

 Arrétez-vous à la "galerie des corsaires" pour y retrouver notre amie Marie-Flore  Larbodière et ses bois flottés !




vendredi 14 août 2020

12 août 2020 -vernissage expo "assises taurines - Claude MILLOT

 En compagnie d'une importante délégation de la municipalité de Dax, conduite par Madame le maire-adjoint à la Culture Martine DEDIEU et  représentant Monsieur le Maire de Dax, nous avions également le plaisir d'accueillir Monsieur le Maire de Poyartin ( Chalosse ) et une délegation de son conseil municipal - de trés nombreux amis de l'artiste et du musée Georgette Dupouy étaient présents

le Président s'est adressé à tous en ces termes :

 Le 12 mars, j’ai entrevu la panique qui saisissait certains, c’était comme s’il n’y avait pour eux que fuite et confinement – il y eut les deux pour certains que je connais ils en oublièrent le paiement de leur cotisation !

Le musée fut donc fermé le 16 mars, l’exposition de Christian Carrère qui recevait un accueil très favorable fut interrompue, ses œuvres attendirent le déconfinement pour rejoindre son atelier – devait suivre en avril l’exposition Eliane Perrier que je me faisais une joie de présenter au vu de l’originalité de son travail : elle fut annulée, je peux vous assurer que ce renoncement ne s’est pas fait de gaité de cœur.

Nous étions tous à la merci de comités « Théodule » qui voulaient nous voir baisser l’échine en portant atteinte à nos libertés – on ne parlait plus de culture – heureusement nous avons pu constater qu’il est difficile d’imposer un tel traitement à nos artistes dans toutes les disciplines : c’était sans compter sur leur imagination, leur créativité, leur émotion, leur volonté de partager- les réseaux sociaux n’ont pas manqué de louer leur prouesses au milieu des horreurs beaucoup mieux exploitées.

Durant tout le confinement le musée a été ouvert – il n’a pas vocation à jouer les belles endormies- le public n’y était pas reçu -2 heures de présence chaque jour permettaient d’assurer d’une part l’aération pour lutter contre l’humidité et le suivi des messages électroniques – la police en a été surprise et a accepté !

Ce fut l’occasion de préparer la réouverture afin de pouvoir recevoir les visiteurs et leur faciliter l’accés à ce que l’on appelle les gestes barrières

Le travail le plus gratifiant fut surtout la préparation de l’exposition « assises taurines » de Claude Millot -,mais avant tout  il nous fallait pour se rapprocher du passant, exciter sa curiosité en émoussant sa sensibilité ; pour cela nous avons illustré notre façade avec trois représentations significatives de l’oeuvre de Georgette Dupouy

Le 1er juillet Claude Millot venait monter son exposition – ce garçon originaire de l’Aude, après avoir obtenu un diplôme de décorateur publiciste travailla dix ans à Paris, puis 17 ans à La Roche Posay  où il créa son  entreprise comme publiciste – en 2000, il finit par poser sa valise à Bayonne , travailla l’agencement intèrieur et se consacra au mobilier « design »

Claude MILLOT crée ses « espaces de vie » -il lui faut les animer, le mobilier design a ses limites il use alors de son imagination bouillonnante d’où surgira l’objet qui fera « tilt » : l’assise taurine ! voilà un objet qui a du caractère, c’est un hommage au terroir, la sensibilité du créateur lui transmet un langage et par les matières employées une valeur artistique ! avec le bronze il crée l’objet qui devient œuvre d’art et qui le légitimise artiste

Je serais curieux de visionner son travail de recherche sur ses planches à dessin -d’où sortent ses projets ? et je le pressens terriblement excité , pressé de concrétiser l’objet de ses désirs sur le papier – je l’entends crier « euréka » le jour où le ballon de rugby apparait et qu’il sera passé aux essais .

Regardez le travail de sellerie qui apporte si justement le langage du terroir issu de sa sensibilité

Bravo Claude MILLOT ,nous attendons la suite

Avec l’artiste nous vous avons donné rendez-vous ce 12 août ,faisant ainsi un pied de nez à Covid 19 qui nous a condamnés la FERIA – il veut qu’il y eut un avant et qu’il y ait un après – au musée Georgette Dupouy nous opterons pour l’avant – ce rendez-vous en est la preuve – Georges Bataille disait «  les musées sont les poumons des villes » le musée Georgette Dupouy en est un de Dax – depuis le 1er juillet            visiteurs sont venus s’y inspirer et respirer

Encore merci Claude MILLOT d’avoir accepté mon invitation persistante – grâce à votre travail talentueux vous voilà connu par tous les lecteurs des guides Michelin et Bleu – depuis 2011 il en est ainsi – quelle promotion

Fin septembre lorsque nous aurons fini de nous prélasser sur vos assises nous accueillerons les bronzes de Florence BAILLE

Le musée Georgette Dupouy va toujours de l’avant !!

Le Président,

Serge DOM PEDRO GILLOT




la mascotte


        L ' ANDALOU
    



jeudi 2 juillet 2020

les "assises taurines" de Claude MILLOT sont en place





Le musée Georgette Dupouy a ,comme tout un chacun, subi l’invasion sanitaire et ses dégâts collatéraux- comme pour nous la suspension de la magnifique exposition de Christian CARRERE et la suppression de celle d’Eliane PERRIER tout aussi prometteuse – nous la retrouverons, je l’espère en avril 2021 et dans les dégâts n’oublions pas une trop longue fermeture administrative !
Nous sommes « déconfinés » parait-il , alors regardons l’avenir d’un bon  œil ; c’est ce que fait le musée en organisant son exposition d’été sur le thème taurin .Certes, notre mission est d’éviter à l’œuvre de Georgette Dupouy de tomber dans l’oubli, mais c’est aussi de promouvoir le métier d’art : c‘est pourquoi pour cette période traditionnellement FERIA – SALSA , nous avons invité un créateur surprenant par son imagination, sa créativité et par la conception qu’il a de l’Art
,Du 1er juillet au 30 septembre le public aura à rencontrer Claude MILLOT , décorateur publiciste de son état qui a posé ses valises à Bayonne en  2000, autodidacte dans l’art , il aborde le mobilier design – pour l’heure il se consacre à ses « assises taurines » et voulant rendre hommage au sud-ouest, terre de rugby , il innove dans ses assises et je crois comprendre qu’il a des projets de rencontre avec l’Art Andalou…
Nous espérons ainsi plaire à un certain public et ravir curistes et touristes à qui nous proposons une belle halte culturelle
Bonne saison à tous

 Le Président,
Serge DOM PEDRO GILLOT

jeudi 18 juin 2020

pour le musée Georgette Dupouy : c'est reparti !






Pour le musée Georgette Dupouy c’est reparti ….
Le musée Georgette Dupouy a, comme tout un chacun subi l’invasion sanitaire et ses » dégâts collatéraux » - Comme pour nous, la suspension de la magnifique exposition de Christian CARRERE et la suppression de celle d’Eliane PERRIER tout aussi prometteuse d’ailleurs nous la retrouverons je l’espère en avril 21 et dans les dégâts n’oublions pas une trop longue fermeture administrative !!
Nous sommes ( déconfinés ) , parait-il , alors regardons l’avenir d’un bon œil – c’est ce que fait le musée en organisant son exposition d’été sur le thème taurin. Certes notre mission est d’éviter à l’oeuvre de Georgette Dupouy de tomber dans l’oubli ,mais c’est aussi de promouvoir les métiers d’Art – c’est pourquoi pour cette période traditionnellement Feria-Salsa nous avons invité un créateur surprenant par son imagination, sa créativité et par la conception qu’il a de l’Art.
Du 1er juillet au 30 septembre le public aura à rencontrer Claude MILLOT, décorateur publiciste de son état qui a posé ses valises à Bayonne en 2000, autodidacte dans l’Art il aborde le mobilier design : pour l’heure il se consacre à ses « assises taurines » et voulant rendre hommage au Sud-ouest ,terre de rugby il innove sur ce thème et je crois comprendre qu’il a des projets de rencontre avec l’Art andalou
Cette exposition nous permet de relever la tête en espérant plaire à un certain public et ravir curistes et touristes à qui nous proposons une belle halte culturelle
Bonne saison à tous et  : suivez le guide !!
Le Président,
 Serge DOM PEDRO GILLOT