dimanche 8 octobre 2017

vernissage BUENO ( 6 . 10 .17 )

Devant une assistance d'amis Patrice BUENO a été présenté par le Président


Il était une fois un petit pâtissier à l’aise dans la confection d’un mille feuilles, d’une forêt noire qui, avec allégresse montait des piêces montées et surtout qui prenait un grand plaisir à souder, souder au jaune d’oeuf les pâtes brisées, les pates feuillées et les sablées
Le fait de souder amena son imagination à entendre un tintamarre d’écrous, de boulons,  de tôles : ce bruit incessant le conduisit vers sa passion naissante : la soudure ! De sa créativité naquirent des assemblages hétéroclites mais il lui fallait un langage, un vocabulaire que le public puisse s’approprier, il voyait ces objets à mettre plus élancés, plus élégants, plus aérés, plus poétiques ; il se lança dans cette direction il était devenu un soudeur chevronné .
Vous avez compris que je voulais vous présenter l’artiste du jour Patrice BUENO, il nous arrive de l’HOPITAL D’ ORION dans le 64 , localité située près de Salies de Béarn –
Patrice Bueno s’est immergé dans la féérie de la fusion du métal, il ennoblit l’inox qui nous évoque souvent des objets utilitaires .D’une matière froide sortent de ses mains des œuvres d’Art chaleureuses qui nous parlent de la Nature, de l’Amour, de l’ Homme avec un grand H
Souvent, j’entends me dire « on m’a parlé de votre dernière exposition », souvent ce qui suit manque d’objectivité, il est vrai que le ON a sa propre sensibilité, ses propres goûts qu’il ne peut partager . C’est à chacun avec ses propres dispositions à recevoir le message d’une œuvre de l’apprécier ou de le rejeter .
L’exposition que le musée Georgette Dupouy vous présente pour ce dernier trimestre a de quoi contenter les plus exigeants – une telle manifestation est rare dans une ville comme Dax . Profitons de ce bain de beauté et de poésie ; depuis 2010 Patrice Bueno n’a de cesse de le présenter dans toute l’Aquitaine qu’il parcourt de long en large ; en mai 2013 il avait toute sa place au Marché d’Art Contemporain à Paris
Souhaitons-lui bonne route et de fidèles collectionneurs dignes de son talent !

Le Président,

Serge DOM PEDRO GILLOT



 cliché de l'artiste par : Gérard BENQUET

mercredi 4 octobre 2017

UN BAPTEME

Le 1er octobre en présence d'un nombreux public parmi lequel le président Serge DOM PEDRO GILLOT ,  les Vice- Présidents Paul Bengochéa, Patrick Pelletier et Reine Lestage, des membres du conseil d'administration et des adhérents , le groupe scolaire de POYARTIN ( 40 ) a reçu le nom de
"groupe scolaire Georgette Dupouy"


 r

Cette plaque a été dévoilée par Monsieur le Maire de Poyartin Jean-Yves DAGES , Monsieur le Député VALAUD , Monsieur le Sous - Préfet   GIUDICELLI  et Madame la Directrice de l'école

Compte rendu de presse -journal Sud- Ouest du 4 octobre 2017



Dans les jours qui viennent suivra  une Vidéo !

mardi 3 octobre 2017

Exposition Patrice BUENO

Le montage de cette exceptionnelle exposition est terminé, il y a de quoi satisfaire les plus exigeants !ne comptez pas sur votre voisin qui n'a ni votre sensibilité ni vos goûts pour juger cette présentation
cette exposition vous sera présentée jusqu'au 30 décembre -







samedi 9 septembre 2017

inv. Poyartin

                           MONSIEUR  LE MAIRE , Jean-Yves DAGES 

                                                        Le Conseil municipal de POYARTIN 

                                          Vous convient au baptême du groupe Scolaire communal

                   Désormais   << Groupe scolaire Georgette Dupouy >> 

                                                Le dimanche 1er octobre a 11h30 
                          
                      En présence de Serge DOM PEDRO GILLOT 

                  Président de l’Académie internationale des Arts Georgette DUPOUY
                    
                   point contact :    mairie-poyartin@wanadoo.fr
                                                         ass.gdupouy@free.fr
                           
                                                                                          A cette occasion

  Toute la journée grande exposition de peinture, sculpture,                métiers d’Art, artisanat, et présentation de produits locaux    
  
                                      Participation libre et gratuite

                Inscription mairie de Poyartin : mairie-poyartin@wanadoo.fr   
   
                         ou auprès Reine LESTAGE : 06.45.14.22.55
                    

MOIS D 'OCTOBRE

Pour finir l’année en beauté

Notre dernière exposition 2017

Les sculptures de : Patrice  BUENO

Vernissage à ne pas manquer !!

VERNISSAGE le vendredi 6 octobre à 18 h 30

 En présence de l’artiste  

  Cordialement,

                                                  Le Président

jeudi 10 août 2017

Musée Georgette Dupouy :information

Du 11 au 15 août inclus, venez vous enivrer de fraîcheur, de quiétude, de culture et de poésie
Suivez le guide !


mercredi 2 août 2017

Une visite, il y a vingt ans

Souvenirs…souvenirs. . en feuilletant notre livre d’Or ! : une visite inoubliable le 24 août 1997 ( nous étions encore rue Cazade )
Un précieux encouragement dans notre combat

Monsieur,
Je vous prie de bien vouloir transmettre à tous vos collaborateurs mon admiration – J’ai compris votre démarche qui m’a permis d’effectuer un merveilleux voyage ! Il y a dans votre musée un air de Montmartre qui souffle- un esprit du Bateau-lavoir dont pourrait être un des peintres que vous présentez ; il ne suffit pas d’être un intellectuel pour comprendre et aimer la peinture, il faut aussi aimer les artistes , c’était cela l’esprit du Bateau-lavoir : aimer les artistes ! Vous qui me dites avoir intimement connu Georgette Dupouy , vous pouvez prendre à votre compte le texte de Maurice Bedel : C’est vous qui vaincrez car cette œuvre qui remue les tripes est une œuvre d’un être  d’un autre monde. Je comprends que certains, sinon tous, en aient peur ! Aucun doûte ne vous habite, c’est très beau . Continuez avec le même état d’esprit . Mais pitié, Paris n’est pas le monde , vous comprenez ce que je veux vous dire !

La « Titi des Abbesses »
( merci de m’avoir prêté votre main pour transcrire ma pensée !)

Je me souviens très bien de cette vieille Dame ( 94 ans ) soutenue par deux grands gaillards, ses petits-fils heureux de constater que leur Grand-Mère avait la culture en elle et l’amour pour les artistes du Bateau-lavoir auxquels chaque matin elle allait déposer la bouteille de lait

Serge DOM PEDRO GILLOT

dimanche 9 juillet 2017

vernissage Gilles MOLIA 7 juillet 2017

Le 1er mars de cette année, après avoir informé Gilles Molia que notre conseil d’administration l’avait retenu pour notre exposition de l’été, je reçus ce courriel «  en fichier joint vous trouverez le catalogue des œuvres susceptibles d’être exposées cet été au musée Georgette Dupouy ; il est incomplet , j’exposerai uniquement ce qui vous plaira, ce choix peut être fait en  amont, si vous désirez visiter mon atelier à Linxe ou le jour de l’accrochage si vous préférez en avoir la surprise »
Que croyez-vous que je fis ? avec le Vice –Président,  Paul Bengochéa je me suis rapproché de Linxe, le catalogue que j’avais sous les yeux ne pouvait nous créer l’émotion que tout être sensible doit ressentir devant une œuvre
Sous une pluie battante, Gilles nous attendait au bord de la route car notre GPS avait eu la délicieuse idée de tomber en panne
Très vite Gilles nous introduisit dans son gîte et avec humilité et pédagogie nous présenta les œuvres qui trônaient de ci de là ; puis il nous conduisit dans son atelier : je crois qu’un instant j’eus un regard d’enfant qui découvre un nouveau monde , un regard curieux tout en écoutant l’artiste nous parler des matériaux qu’il travaillait : le bronze et les fours, la cire perdue, les bois, les pierres, de ces grands-parents Marie et Raymond Molia, de son parcours africain : j’assistais à une leçon de choses tout en écoutant une histoire de vie ; durant ce temps, mes yeux ne quittaient pas ces têtes de toros en attente de « bronzage », les bronzes dormant, ces géants luxueux par les bois, les traits, et la beauté du travail . de pétrir la glaise à 10 ans, l’a mené loin, cet artiste !
Bref, je quittai les lieux, dans ma tête la construction de l’expo était faite
Mais, Gilles, permettez-moi , il me  semble avoir vu une magnifique gazelle et son masque de cire, n’a-t-elle pas voulu venir ?
Maintenant cher artiste, je connais vos thèmes de prédilection, moi je parlerai volontiers de motivation , de source d’inspiration  .Le plaisir du corps, la volupté, la sérénité, la violence, la souffrance ,ne dîtes pas non, vous me l’avez écrit !
Avant-hier soir, nous tenions notre conseil d’administration semestriel  et bien entendu nous avons évoqué votre Art, mais aussi vos grands-parents, c’est pourquoi je serai particulièrement heureux que l’on vous reconnaisse certes par votre parenté mais surtout par votre talent 

Serge DOM PEDRO GILLOT




Gilles Molia présente son expo


Les toros en attente de " bronzage"


mano mano


                                                                  haut les coeurs !


l ' amoureuse

                                                     
                                                        veilleur II

La presse : journal Sud - ouest du 15 juillet 2017

samedi 1 juillet 2017

le musée Georgette Dupouy : juillet - août- septembre




le musée Georgette Dupouy pour les mois :juillet - août et septembre a procédé au montage de l'exposition "curiosités" en présence de l'artiste sculpteur Gilles MOLIA
Le vernissage aura lieu le vendredi 7 juillet à 19h, si vous vous sentez "en état de grâce" vous y serez accueilli avec enthousiasme comme toujours au musée Georgette Dupouy . L'artiste vous y parlera de son Art


jeudi 18 mai 2017

Nuit des musées 2017

NUIT EUROPEENNE DES MUSEES

Depuis 23 ans l’œuvre de Georgette Dupouy est présentée en permanence au public dans le cadre d’un musée associatif .Le musée actuel  fut construit et financé par l’association « Académie internationale Georgette Dupouy » sur un espace mis à sa disposition par la ville de Dax .
Cette même Ville de Dax ignore depuis 23 ans nos manifestations à l’occasion de la Nuit des musées ou des Journées du Patrimoine que le musée Georgette Dupouy offre bénévolement au public
Dans ce musée les seuls messages que reçoit le visiteur sont ceux que Georgette Dupouy nous transmet par son langage pictural, sa poésie et son exigence d’authenticité .point de discours idéologique ou philosophique à la mode, point de schèma intellectuel, point de pratique de culture institutionnelle et fonctionnarisée , bref, point d’Ayatolla de la pensée unique !
Le musée Georgette Dupouy est un paradis pour les enfants, un hâvre de beauté, de sensibilité, d’émotion pour un visiteur avide de culture « vraie » ,il sait très vite s’appartenir l’œuvre de Georgette Dupouy
Samedi 20 mai, Nuit Européenne des musées : sans l’aide des officines officielles le musée Georgette Dupouy ouvrira ses portes de 15h à 23h, en nocturne les amateurs d’Art découvriront l’œuvre de Georgette Dupouy et de Pierre MIRC, sculpteur , à l’aide d’une lampe LED
Sur la place du Présidial aujourd’hui connue par des milliers de français et d’européens de tous horizons seront présents nos artistes et leur musée
Nous remercions Facebook qui nous permet de nous exprimer
Pour le musée, pour ses artistes,
Le Président,

Serge DOM PEDRO GILLOT



mardi 18 avril 2017

vernissage exposition Pierre MIRC

Dax, le 11 avril 2017
Victimes de la fermeture du passage du Présidial, Pierre MIRC attendu au musée Georgette Dupouy pour le vernissage de son exposition, a dû patienter jusqu'à 19h pour l'abaissement des plots de la place du Mirailh afin que sa famille en voiture l'accompagne jusqu'à l'entrée du musée
Les invités informés de la situation ont patienté en signant la pétition réclamant l'ouverture le jour de la servitude (depuis 40 ans, selon témoins )qu'est la passage du Présidial



                                               Photo Nadia LEBIHAN

                                            Accueil de l'artiste


                                                 Monsieur  MIRC ,
Je n’aurai que des remerciements à vous adresser : le premier, par l’élaboration de vos sculptures vous rendez hommage à vos professeurs Jacques Lasserre et  Martin Espinoza, mais vous rendez également hommage à Michel Lasserre, le Père, contemporain de Georgette Dupouy en compagnie de laquelle dans les années 40 il effectua de très importantes expositions ! Vos amis présents ce soir peuvent voir dans l’alcôve souvenir une petite fille et la tahitienne peintes comme aimait travailler cet artiste .
Mes remerciements seront aussi pour le partage de vos émotions, elles sont multiples : grâce à vos œuvres en mouvement nous percevons la clameur des stades, la gestuelle des gymnaste particulièrement bien saisie qui nous émeut .
Avec respect, Monsieur MIRC, sans doûte étiez-vous un grand séducteur ? L’approche de la Femme pour l’élaboration de vos sculptures pourrait en témoigner, surtout avec le Buste pour lequel vous avez choisi le pin des Landes en maîtrisant à merveille la veine et les nœuds du bois que vous utilisez avec bonheur ; les courbes sont soulignées, les formes donnent le volume invitant l’œil à le caresser et en créant des picotements dans le bout des doigts de ceux qui veulent l’effleurer .
Votre vie a été le bois , de ce que j’en sais , vos séjours en forêt vous laissent de doux souvenirs de la faune que vous y avez rencontrée, certes le pélican vit au bord de la mer, la tortue dans les jardins, le grand Duc où il peut … depuis qu’il n’a plus de greniers comme refuge : économie énergétique oblige ! La cigogne est de retour dans nos cieux et sur les catainers de chemin de fer ; en contemplant tout ce joli monde on est jaloux de votre talent . Peut- on vous demander des nouvelles de cerise, puisque vous nous présentez ses pieds ? Le labrador reste , je suppose en votre compagnie .
PIERRE MIRC le ciseau , les gouges, les burins les papiers  de verre à la main a toujours sculpté debout
Mais MOTUS          « il veut reprendre du service », ainsi, Pierre, vous nous donnez une belle leçon de Vie !
 Merci et bravo
Serge DOM PEDRO GILLOT





                                                                LE BUSTE
               



                                                          LE GRAND DUC


LE VIEIL HOMME AU BONNET


                                             MOTUS
CLICHES

Serge DOM PEDRO GILLOT       


Ce qu'en pense la presse ..

mardi 4 avril 2017

Notre expo de printemps


Nous fêtons le retour des cigognes



Le mardi 11 avril aura lieu le vernissage de cette expo à 18h30 . Nous espérons que beaucoup d'amis  des Arts viendront honorer de leur présence cette soirée consacrée à Pierre MIRC
et celà...malgré la fermeture du passage du Présidial, principal accès au musée, fermé avec l'accord bienveillant des services municipaux de Dax, qui, d'ailleurs, ont été trés chaleureusement remerciés par les co- propriétaires des résidences Toky-Eder et Marie LEA
Le musée Georgette Dupouy


lundi 16 janvier 2017

Galette du Président 2017 !

Les conviés à la dégustation de la galette du Président ont été accueillis sur des notes de Vivaldi exécutées au violon par notre ami le violoniste Jacek Frydrych


( cliché Gérard Benquet )


L'allocution du  Président :

                                                     Madame le Maire,
Monsieur le Maire Honoraire, conseiller Général, notre Président d’Honneur,
Mesdames de la délégation de Poyartin
 Mesdames et Messieurs, chers amis,
« Je fais confiance à l’avenir et à votre acharnement, un tel trésor ne pourra rester longtemps dans l’ombre, la force de ce peintre explose dans chacun de ses tableaux . Avec toute notre reconnaissance la plus profonde pour ce voyage dans un monde si créatif et si riche ! » Signé :Monsieur & madame Fournier le 21 mai 2016
C’est avec ce témoignage que nous nous apprêtons à franchir la porte qui s’ouvre devant nous pour accéder à 2017 ! Avant, il nous aura fallu, vous et moi , porter un regard sur 2016, année durant laquelle les intempéries meurtrières des hommes ont secoué notre société, les intempéries sociales ont mis à mal le bien vivre ensemble sans oublier la vengeance de la Nature contre la cupidité humaine, tout cela a engendré des victimes, respectons leur mémoire .
Pour ce qui nous concerne, nous avons à regretter le départ de Paulette Lecertua, de Pierre Gomez tous deux amis des arts, ils sont partis à la recherche de l’étoile  où il fera bon vivre une autre vie, ils y rencontrerons sûrement ces grandes voix, ces grands saltimbanques qui ont illuminé notre culture, inclinons- nous devant la douleur de leur famille .
2016 aura été pour le musée une année de reconnaissance par un public averti – nous comptabilisons une augmentation de 20 % d’entrées payantes et de 15 % d’entrées libres . Ces augmentations  sont une aubaine pour notre trésorerie car ces visiteurs ont su apprécier la qualité de nos produits dérivés
Cela ne s’est pas fait par le pouvoir d’une baguette magique ; le public sait  consulter internet avant de s’engager sur les sentiers battus de Dax, il consulte également tous les guides touristiques qui transmettent de nous  un message valorisant,il passe par l’office  du Tourisme, il nous découvre tout simplement au cours de leurs pérégrinations .
Si vous lisez le livre d’Or , vous constaterez que nos visiteurs sont non seulement satisfaits de ce que nous présentons, ils le sont aussi par l’accueil qui leur est réservé par Raymonde, par Jenny, Nicole ,Monique , Marie – Laure, Micheline, Michèle, Lydie, Marie-Madeleine , Françoise et Reine qui, avec patience, gère les permanences – les samedis, dimanches et jours de fêtes sont un domaine réservé à Paul, on n’y touche pas !! A partir du 1er janvier Claudine et Yannick vont rejoindre notre équipe – pour cette année 2016, Elles et IL méritent bien vos applaudissements !
Durant l’an passé, nous avons eu un certain nombre de manifestations : janvier- février – mars furent consacrés à la peinture ,en avril – mai nous avons fêté le printemps par la présentation des Hôtels pour insectes par Violette Valès et les sculptures en racines de bruyère par Victoria Ruiz – juin – juillet furent consacrés à l’œuvre de Rei, sculpteur métal ; la période Féria-Salsa à la photographie :9 photographes professionnels ou amateurs ont participé à l’évènement Meszaros Cabor ( hongrois ), Eric Lefort, Colette Richard , Claude Périez, Michel Barrière, Marie – Claire Lanneberre , Marie Robin, Viviane Perreira, et Carine Ferrière et un hommage fut rendu au sculpteur Balma ; octobre, novembre et décembre nos visiteurs ont découvert un métier d’art : la peinture sur porcelaine  avec le travail exceptionnel d’Yvon Dubas
2017 est là , huit jours déjà ,c’est la période des vœux, des espérances , de la prise de conscience qu’il va nous falloir relever de nouveaux défis quotidiens pour accueillir plus de visiteurs encore, pour organiser des évènements avec des artistes de talent , nous attendons leurs dossiers qui seront examinés à notre prochain conseil d’administration .Nous répondrons également aux rendez-vous européens « nuit des musées » « fête de la musique » « journée du patrimoine » en souhaitant que les services culturels de la Ville en informent la Direction régionale des affaires culturelles, en 2016 plus de 32o visiteurs ont franchi gratuitement la porte du musée .
Le 27 novembre 2001, alors que nous commémorions le centenaire de la naissance  de Georgette Dupouy, à Paris, monsieur Pierre-Christian Taittinger, ancien ministre, maire du 16ème arrondissement et alors, Président d’Honneur de notre association nous conforta dans notre action , avec cette formule « le refus de l’oubli » Nous ne savions pas que de jour en jour ce défi deviendrait exaltant !
Regardez bien le hall d’accueil vous y remarquerez les témoignages de notre action extèrieure .Quel défi que ces expositions à Logrono, à Pau reçu par Monsieur André Labarrère, à Bordeaux invité par Alain Juppé, à Paris où Monsieur Pierre-Christian Taittinger nous organisa deux manifestations à Verdun, invités par Le Centre Mondial de la Paix et Monsieur le Président de la région Lorraine Gérard Longuet et croyez-moi organiser l’exposition du centenaire à la chapelle des Carmes fût un réel défi .Que de beaux souvenirs du musée Vouland en Avignon qui reçut l’œuvre de Georgette Dupouy durant 2 mois .
Cela est dit pour que nous ne perdions pas de vue que notre souci principal est la pérennisation de l’œuvre de Georgette DUPOUY, suivons sa maxime « le plus beau reste à faire »
Maintenant laissez – moi vous rendre hommage à vous tous pour votre fidèle soutien, votre générosité, votre bénévolat, votre engagement derrière le drapeau du refus de l’oubli et de m’accuser de ma satisfaction, de ma fierté devant ce qui a été accompli, c’est donc avec un réel plaisir que je vous invite à partager la 23ème galette du Président et dans ce lieu le 9ème vin chaud
A chacun et à chacune je souhaite pour 2017 bien être, sérénité et plein de petits bonheurs quotidiens !
Bonne année !
Le Président,
Serge DOM PEDRO GILLOT


Madame le Maire répond aux voeux du Président


( cliché Gérard Benquet )
Madame le Maire est invitée à couper la galette avec notre grand ami Jean Gabelle


( cliché Nadia Le Bihan )

Les échos de la presse :



Comme le veut la tradition, la galette était le chef-d'oeuvre du Maître Giraudet