mercredi 24 mai 2017

le départ de Philippe BORNAND


Nous apprenons avec beaucoup de peine le départ de notre ami Philippe Bornand !

Dés le début de notre "aventure dacquoise", au Mufti, philippe et sa femme Catherine ont toujours été là pour nous encourager,nous soutenir, nous aider !
Lors de la création du musée Georgette Dupouy, autre initiative périlleuse, ils ont été de nos premiers adhérents et chaque fois qu'ils ont été sollicités, ils ont répondu présent pour nous épauler !
Philippe Bornand va nous manquer; l'ami chaleureux et combien fidèle et sincère est parti et nous pensons beaucoup à lui.
A Catherine, à ses enfants, à sa famille, l'expression de nos sentiments attristés

Serge DOM PEDRO GILLOT / Paul BENGOCHEA

jeudi 18 mai 2017

Nuit des musées 2017

NUIT EUROPEENNE DES MUSEES

Depuis 23 ans l’œuvre de Georgette Dupouy est présentée en permanence au public dans le cadre d’un musée associatif .Le musée actuel  fut construit et financé par l’association « Académie internationale Georgette Dupouy » sur un espace mis à sa disposition par la ville de Dax .
Cette même Ville de Dax ignore depuis 23 ans nos manifestations à l’occasion de la Nuit des musées ou des Journées du Patrimoine que le musée Georgette Dupouy offre bénévolement au public
Dans ce musée les seuls messages que reçoit le visiteur sont ceux que Georgette Dupouy nous transmet par son langage pictural, sa poésie et son exigence d’authenticité .point de discours idéologique ou philosophique à la mode, point de schèma intellectuel, point de pratique de culture institutionnelle et fonctionnarisée , bref, point d’Ayatolla de la pensée unique !
Le musée Georgette Dupouy est un paradis pour les enfants, un hâvre de beauté, de sensibilité, d’émotion pour un visiteur avide de culture « vraie » ,il sait très vite s’appartenir l’œuvre de Georgette Dupouy
Samedi 20 mai, Nuit Européenne des musées : sans l’aide des officines officielles le musée Georgette Dupouy ouvrira ses portes de 15h à 23h, en nocturne les amateurs d’Art découvriront l’œuvre de Georgette Dupouy et de Pierre MIRC, sculpteur , à l’aide d’une lampe LED
Sur la place du Présidial aujourd’hui connue par des milliers de français et d’européens de tous horizons seront présents nos artistes et leur musée
Nous remercions Facebook qui nous permet de nous exprimer
Pour le musée, pour ses artistes,
Le Président,

Serge DOM PEDRO GILLOT



mardi 18 avril 2017

vernissage exposition Pierre MIRC

Dax, le 11 avril 2017
Victimes de la fermeture du passage du Présidial, Pierre MIRC attendu au musée Georgette Dupouy pour le vernissage de son exposition, a dû patienter jusqu'à 19h pour l'abaissement des plots de la place du Mirailh afin que sa famille en voiture l'accompagne jusqu'à l'entrée du musée
Les invités informés de la situation ont patienté en signant la pétition réclamant l'ouverture le jour de la servitude (depuis 40 ans, selon témoins )qu'est la passage du Présidial



                                               Photo Nadia LEBIHAN

                                            Accueil de l'artiste


                                                 Monsieur  MIRC ,
Je n’aurai que des remerciements à vous adresser : le premier, par l’élaboration de vos sculptures vous rendez hommage à vos professeurs Jacques Lasserre et  Martin Espinoza, mais vous rendez également hommage à Michel Lasserre, le Père, contemporain de Georgette Dupouy en compagnie de laquelle dans les années 40 il effectua de très importantes expositions ! Vos amis présents ce soir peuvent voir dans l’alcôve souvenir une petite fille et la tahitienne peintes comme aimait travailler cet artiste .
Mes remerciements seront aussi pour le partage de vos émotions, elles sont multiples : grâce à vos œuvres en mouvement nous percevons la clameur des stades, la gestuelle des gymnaste particulièrement bien saisie qui nous émeut .
Avec respect, Monsieur MIRC, sans doûte étiez-vous un grand séducteur ? L’approche de la Femme pour l’élaboration de vos sculptures pourrait en témoigner, surtout avec le Buste pour lequel vous avez choisi le pin des Landes en maîtrisant à merveille la veine et les nœuds du bois que vous utilisez avec bonheur ; les courbes sont soulignées, les formes donnent le volume invitant l’œil à le caresser et en créant des picotements dans le bout des doigts de ceux qui veulent l’effleurer .
Votre vie a été le bois , de ce que j’en sais , vos séjours en forêt vous laissent de doux souvenirs de la faune que vous y avez rencontrée, certes le pélican vit au bord de la mer, la tortue dans les jardins, le grand Duc où il peut … depuis qu’il n’a plus de greniers comme refuge : économie énergétique oblige ! La cigogne est de retour dans nos cieux et sur les catainers de chemin de fer ; en contemplant tout ce joli monde on est jaloux de votre talent . Peut- on vous demander des nouvelles de cerise, puisque vous nous présentez ses pieds ? Le labrador reste , je suppose en votre compagnie .
PIERRE MIRC le ciseau , les gouges, les burins les papiers  de verre à la main a toujours sculpté debout
Mais MOTUS          « il veut reprendre du service », ainsi, Pierre, vous nous donnez une belle leçon de Vie !
 Merci et bravo
Serge DOM PEDRO GILLOT





                                                                LE BUSTE
               



                                                          LE GRAND DUC


LE VIEIL HOMME AU BONNET


                                             MOTUS
CLICHES

Serge DOM PEDRO GILLOT       


Ce qu'en pense la presse ..

mardi 4 avril 2017

Notre expo de printemps


Nous fêtons le retour des cigognes



Le mardi 11 avril aura lieu le vernissage de cette expo à 18h30 . Nous espérons que beaucoup d'amis  des Arts viendront honorer de leur présence cette soirée consacrée à Pierre MIRC
et celà...malgré la fermeture du passage du Présidial, principal accès au musée, fermé avec l'accord bienveillant des services municipaux de Dax, qui, d'ailleurs, ont été trés chaleureusement remerciés par les co- propriétaires des résidences Toky-Eder et Marie LEA
Le musée Georgette Dupouy


lundi 16 janvier 2017

Galette du Président 2017 !

Les conviés à la dégustation de la galette du Président ont été accueillis sur des notes de Vivaldi exécutées au violon par notre ami le violoniste Jacek Frydrych


( cliché Gérard Benquet )


L'allocution du  Président :

                                                     Madame le Maire,
Monsieur le Maire Honoraire, conseiller Général, notre Président d’Honneur,
Mesdames de la délégation de Poyartin
 Mesdames et Messieurs, chers amis,
« Je fais confiance à l’avenir et à votre acharnement, un tel trésor ne pourra rester longtemps dans l’ombre, la force de ce peintre explose dans chacun de ses tableaux . Avec toute notre reconnaissance la plus profonde pour ce voyage dans un monde si créatif et si riche ! » Signé :Monsieur & madame Fournier le 21 mai 2016
C’est avec ce témoignage que nous nous apprêtons à franchir la porte qui s’ouvre devant nous pour accéder à 2017 ! Avant, il nous aura fallu, vous et moi , porter un regard sur 2016, année durant laquelle les intempéries meurtrières des hommes ont secoué notre société, les intempéries sociales ont mis à mal le bien vivre ensemble sans oublier la vengeance de la Nature contre la cupidité humaine, tout cela a engendré des victimes, respectons leur mémoire .
Pour ce qui nous concerne, nous avons à regretter le départ de Paulette Lecertua, de Pierre Gomez tous deux amis des arts, ils sont partis à la recherche de l’étoile  où il fera bon vivre une autre vie, ils y rencontrerons sûrement ces grandes voix, ces grands saltimbanques qui ont illuminé notre culture, inclinons- nous devant la douleur de leur famille .
2016 aura été pour le musée une année de reconnaissance par un public averti – nous comptabilisons une augmentation de 20 % d’entrées payantes et de 15 % d’entrées libres . Ces augmentations  sont une aubaine pour notre trésorerie car ces visiteurs ont su apprécier la qualité de nos produits dérivés
Cela ne s’est pas fait par le pouvoir d’une baguette magique ; le public sait  consulter internet avant de s’engager sur les sentiers battus de Dax, il consulte également tous les guides touristiques qui transmettent de nous  un message valorisant,il passe par l’office  du Tourisme, il nous découvre tout simplement au cours de leurs pérégrinations .
Si vous lisez le livre d’Or , vous constaterez que nos visiteurs sont non seulement satisfaits de ce que nous présentons, ils le sont aussi par l’accueil qui leur est réservé par Raymonde, par Jenny, Nicole ,Monique , Marie – Laure, Micheline, Michèle, Lydie, Marie-Madeleine , Françoise et Reine qui, avec patience, gère les permanences – les samedis, dimanches et jours de fêtes sont un domaine réservé à Paul, on n’y touche pas !! A partir du 1er janvier Claudine et Yannick vont rejoindre notre équipe – pour cette année 2016, Elles et IL méritent bien vos applaudissements !
Durant l’an passé, nous avons eu un certain nombre de manifestations : janvier- février – mars furent consacrés à la peinture ,en avril – mai nous avons fêté le printemps par la présentation des Hôtels pour insectes par Violette Valès et les sculptures en racines de bruyère par Victoria Ruiz – juin – juillet furent consacrés à l’œuvre de Rei, sculpteur métal ; la période Féria-Salsa à la photographie :9 photographes professionnels ou amateurs ont participé à l’évènement Meszaros Cabor ( hongrois ), Eric Lefort, Colette Richard , Claude Périez, Michel Barrière, Marie – Claire Lanneberre , Marie Robin, Viviane Perreira, et Carine Ferrière et un hommage fut rendu au sculpteur Balma ; octobre, novembre et décembre nos visiteurs ont découvert un métier d’art : la peinture sur porcelaine  avec le travail exceptionnel d’Yvon Dubas
2017 est là , huit jours déjà ,c’est la période des vœux, des espérances , de la prise de conscience qu’il va nous falloir relever de nouveaux défis quotidiens pour accueillir plus de visiteurs encore, pour organiser des évènements avec des artistes de talent , nous attendons leurs dossiers qui seront examinés à notre prochain conseil d’administration .Nous répondrons également aux rendez-vous européens « nuit des musées » « fête de la musique » « journée du patrimoine » en souhaitant que les services culturels de la Ville en informent la Direction régionale des affaires culturelles, en 2016 plus de 32o visiteurs ont franchi gratuitement la porte du musée .
Le 27 novembre 2001, alors que nous commémorions le centenaire de la naissance  de Georgette Dupouy, à Paris, monsieur Pierre-Christian Taittinger, ancien ministre, maire du 16ème arrondissement et alors, Président d’Honneur de notre association nous conforta dans notre action , avec cette formule « le refus de l’oubli » Nous ne savions pas que de jour en jour ce défi deviendrait exaltant !
Regardez bien le hall d’accueil vous y remarquerez les témoignages de notre action extèrieure .Quel défi que ces expositions à Logrono, à Pau reçu par Monsieur André Labarrère, à Bordeaux invité par Alain Juppé, à Paris où Monsieur Pierre-Christian Taittinger nous organisa deux manifestations à Verdun, invités par Le Centre Mondial de la Paix et Monsieur le Président de la région Lorraine Gérard Longuet et croyez-moi organiser l’exposition du centenaire à la chapelle des Carmes fût un réel défi .Que de beaux souvenirs du musée Vouland en Avignon qui reçut l’œuvre de Georgette Dupouy durant 2 mois .
Cela est dit pour que nous ne perdions pas de vue que notre souci principal est la pérennisation de l’œuvre de Georgette DUPOUY, suivons sa maxime « le plus beau reste à faire »
Maintenant laissez – moi vous rendre hommage à vous tous pour votre fidèle soutien, votre générosité, votre bénévolat, votre engagement derrière le drapeau du refus de l’oubli et de m’accuser de ma satisfaction, de ma fierté devant ce qui a été accompli, c’est donc avec un réel plaisir que je vous invite à partager la 23ème galette du Président et dans ce lieu le 9ème vin chaud
A chacun et à chacune je souhaite pour 2017 bien être, sérénité et plein de petits bonheurs quotidiens !
Bonne année !
Le Président,
Serge DOM PEDRO GILLOT


Madame le Maire répond aux voeux du Président


( cliché Gérard Benquet )
Madame le Maire est invitée à couper la galette avec notre grand ami Jean Gabelle


( cliché Nadia Le Bihan )

Les échos de la presse :



Comme le veut la tradition, la galette était le chef-d'oeuvre du Maître Giraudet